RACI, une matrice redoutable !

La réussite d’un projet repose sur une définition claire et précise des rôles et des responsabilités de chaque partie prenante. Le RACI est la solution !

Objectif de cet atelier RACI

Workshop RACIA première vue, le process de release management de l’équipe n’est pas clair. On ne sait pas « qui fait quoi », « qui est censé faire quoi », « qui est responsable de quoi »

Comme le rôle de « Release Manager » est un peu la bête noire de l’équipe, chacun a tendance à se déresponsabiliser.

L’objectif est de réaliser la matrice RACI du process de release management.

Qu’est ce que le RACI ?

Le RACI sert à définir les rôles et responsabilités de chaque acteur sur un projet ou un process. Le nom de cette matrice est un acronyme décrivant ces rôles  :

  • Responsible : Celui qui réalise
  • Accountable : Celui qui supervise et donne l’autorité
  • Consulted : Celui qui conseille
  • Informated : Celui qui est informé

Il s’agit de construire un tableau à 2 dimensions avec :

  • en ligne : les activités, tâches, actions, livrables etc..
  • en colonne : les acteurs en tant que personnes, services, fonctions, métiers, équipe etc…

Par la suite, dans chacune des cases on note le rôle joué par l’acteur en fonction de l’activité.

RACI-example

Un RACI personnalisé

Comme j’aime tout modifier, j’ai plutôt fait un ADCI. Les personnes qui ne sont pas familières ont tendance à confondre Responsible et Accountable.

  • Approver : Celui qui donne son go/no go et surpervise
  • Doer : Celui qui est en charge de l’action
  • Consulted : Celui qui peut aider
  • Informed : Celui qui est impacté par l’activité et doit être informé

Les règles

Bien sûr il y a quelques règles à suivre pour l’élaboration de la matrice :

  • Une activité ne peut avoir qu’un seul Approver (Accountable) à la fois.  Le A peut aussi jouer le rôle de Doer (Responsible).
  • Il y a au moins un Doer (Responsible) par activité. Le A supervise et valide l’activité du ou des Doer (Responsible).
  • Les (Consulted) sont consultés mais n’ont pas d’autorité. C’est toujours le A qui décide.
  • Les I (Informed) doivent être informés car ils sont impactés par l’activité

Les étapes

  • Premièrement, il faut se mettre d’accord sur la définition de ce qu’est « un process de release management »
  • Définir les parties prenantes de ce process : Le release manager, les clients, l’équipe de production, le chef de projet, le technical leader,  les testeurs, les développeurs, l’équipe de support etc…
  • Définir les tâches, actions, livrables produits ou requis pour le bon déroulement de ce process

Ce que l’on retient du RACI

Le RACI permet d’avoir une vision simple et claire de qui fait quoi dans un projet ou dans un process. Il permet d’éviter des redondances de rôles ou des déresponsabilisations. Cette méthode est un allié redoutable pour définir les rôles et responsabilités de chacun !